Loading

Accueil | Evénements | Emplois | Contact | Espace Presse | CGIAR Consortium
  | CGxchange | CG-mail |Intranet
English version

 
AfricaRice-Google plus AfricaRice-FaceBook AfricaRice-Twitter AfricaRice-SlideShare AfricaRice-News-brief AfricaRice-Newsroom AfricaRice-Publications AfricaRice-Journal-articles AfricaRice-Photostream AfricaRice-Videos AfricaRice-Video-Podcasts AfricaRice-Audio-Podcasts

Africa Rice Center (AfricaRice)
 
Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice)
   

Maladies du riz et changement climatique

Cette année, AfricaRice a initié un de ses premiers efforts pour étudier la relation entre les maladies des plantes et le changement climatique. Le projet est financé par la coopération allemande GTZ, et s’intitule “Atténuation de l’impact du changement climatique sur la résistance du riz aux maladies en Afrique de l’Est.” Il est dirigé par Dr Yacouba Séré et couvrira l’Ouganda, le Rwanda et la Tanzanie. Selon le panel international sur le changement climatique, on s’attend en Afrique, à ce que la région des grands lacs soit particulièrement vulnérable au changement climatique.

Même sans changement climatique, il y a beaucoup à faire en Afrique de l’Est. Récemment, des températures élevées et une pluviométrie irrégulière en Ouganda ont contribué à une augmentation des maladies comme la pyriculariose, la maladie des taches brunes, la pourriture des grains et la bactériose. En Tanzanie, il y a peu de variétés résistantes aux maladies. La pyriculariose et la pourriture des gaines ont causé 20% de perte dans la riziculture au Rwanda. Souvent, les maladies du riz s’adaptent rapidement à leurs hôtes et des nouvelles variétés peuvent ainsi perdre leur résistance en l’espace de quelques années.

Une première étape consisterait à mieux connaître la diversité des agents pathogènes et leurs relations avec le riz. Le projet étudiera les interactions entre les maladies et le riz et identifiera des gènes qui aideront les sélectionneurs à développer des variétés avec une résistance plus durable. Des gènes efficaces peuvent être incorporés à des variétés  populaires à l’aide de la Sélection assistées par marqueurs (MAS).

L’équipe étudiera et capitalisera aussi sur les connaissances paysannes en termes de maladies et changement climatique. Le projet travaillera en liaison avec des institutions de recherche avancée, en particulier, des universités allemandes.

Les chercheurs développeront un modèle pour prédire ce qui adviendrait sur les agents pathogènes et les variétés de riz sous différents scénarios climatiques. Une variété résistante actuellement peut ne plus l’être avec le changement de climat. Une maladie mineure peut devenir un stress majeur avec le changement climatique et vice versa.

Deux des maladies importantes du riz dans la région sont la pyriculariose et la bactériose qui sont fortement affectées par le climat, surtout la température et l’humidité. Leur incidence pourrait s’accroître avec l’augmentation des températures.

A la fin de ce projet de trois ans, AfricaRice disposera de plus d’informations sur la situation réelle de l’interaction entre les variétés  et les agents pathogènes du riz (particulièrement pour la pyriculariose et la bactériose), la manière dont les maladies du riz répondent au changement climatique et les gènes nécessaires pour la protection du riz à l’avenir.

 

Création d’entreprise semencières gérées par les femmes
L’accès aux financements agricoles
Mécanisation : essentielle à la production et à la transformation de riz
Le cas d’une moissonneuse-batteuse adaptée et accessible localement

Les travaux récents sur les maladies du riz en Afrique

Renforcement des capacités
Du riz performant sur les sols ferreux
Amélioration de la qualité des grains du riz local
Suffisamment de terres, suffisamment d’eau
Communication des stratégies de gestion des adventices
Accès accéléré des paysans aux innovations de la recherche
Ventes aux enchères expérimentales
Changements stratégiques
Oiseaux et adventices
Le riz Indica dans les plateaux africains
Sélection assistée par marqueurs (SAM)
Maladies du riz et changement climatique
Africa Rice Center (AfricaRice)

 

     

AfricaRice est l’un des 15 Centres internationaux de recherche
agricole qui sont membres du Consortium du CGIAR.
AfricaRice est aussi une association intergouvernementale
composée de pays membres africains.

 

Centre du riz pour l’Afrique (AfricaRice)
01 B.P. 2031, Cotonou, Bénin
Tel +229 6418 1313/6418 1414/6418 1515/6418 1616;
Fax +229 6422 7809; +229 21 35 05 56
C:
africarice@cgiar.org

 

 

Events | Job | News brief |  News releases | Photos |  
Press clippings
| Publications | Slides | Videos |

Podcast
 

Licence Creative Commons